Energies renouvelables : la France mauvais élève de l’Europe

Posted on novembre 27, 2011

0


Communiqué de presse du 25 novembre 2011

Un deuxième avertissement de l’Europe à la France !

Energies renouvelables : la France mauvais élève de l’Europe

CAP21, mouvement fondé par l’eurodéputée Corinne Lepage, candidate à l’élection présidentielle, regrette le deuxième avertissement que vient d’adresser la Commission Européenne à la France – avant saisine de la Cour de Justice de l’Union Européenne – concernant sa politique en matière d’énergies renouvelables.

Alors que les énergies renouvelables ne représentent que 15 % de la production annuelle d’électricité en 2010, la France prend du retard à mettre en oeuvre une politique permettant d’atteindre l’objectif de 23% en 2020. Les raisons ? Un cadre réglementaire flou et sans cesse remis en cause.

La Commission européenne pointe du doigt notamment le fait que le gouvernement n’a pas mis en place des procédures administratives claires et transparentes pour faciliter l’accès des énergies renouvelables au réseau électrique et donc pour décentraliser la production vers des petites unités de renouvelables.

Par ailleurs, notre pays n’a pas pris en compte les exigences européennes sur les biocarburants en matière de caractère durable de la production et le développement des biocarburants de deuxième génération.

Pour Eric Delhaye, président de CAP21 « c’est un mauvais signal envoyé vers les entreprises européennes du renouvelable qui subissent actuellement la crise de la dette en enregistrant des pertes assez importantes. Elles ont au contraire besoin d’un cadre politique et économique stable pour accompagner leur développement et la création d’emplois pérennes. C’est un secteur industriel à soutenir prioritairement, notamment dans le cadre du grand emprunt. »

Publicités
Posted in: Uncategorized