Aide alimentaire: Corinne Lepage exhorte la Commission à apporter des solutions plutôt que créer de nouveaux blocages

Posted on septembre 21, 2011

1


Suite à un arrêt de la Cour de Justice sur un problème de base juridique, la Commission européenne a décidé de pratiquement diviser par 5 le montant du programme européen d’aide alimentaire, qui passerait de 500 millions d’euros en 2011 à 113 millions en 2012. Pour la France, le montant du programme passerait de 78 à 16 millions d’euros.

L’ensemble des associations de terrain comme les Restos du coeur, les banques alimentaires ou le Secours Catholique, se trouvent dès maintenant dans une situation extrêmement délicate.

Corinne Lepage, député européen (Cap 21), a soutenu la Résolution du Parlement européen adoptée jeudi 13 septembre dernier, appelant la Commission et le Conseil des Ministres à mettre en place une solution d’urgence temporaire pour éviter une diminution brutale du programme européen d’aide alimentaire.

Pour Corinne Lepage, « il n’existe pas de blocages administratifs ou juridiques insurmontables. S’il existe une volonté politique de sauver l’aide aux plus démunis, la Commission doit trouver une solution. Or, les députés ont été suffisamment clairs et ont proposé des solutions concrètes, comme la modification de la base juridique du programme. Les bénévoles, qui investissent leur temps et leur énergie, n’ont que faire d’une fin de non-recevoir bureaucratique. Ils souhaitent un dénouement de cette situation ubuesque. »

F.Damerval
Dominique Lemoine, porte-parole Cap21

Publicités
Posted in: Uncategorized