CAP21 – Lettre à Mme Cécile Duflot

Posted on mai 8, 2011

0


Madame la Secrétaire Nationale,

Comme suite à l’entretien que vous avez eu voici une quinzaine de jours avec Mme LEPAGE, nous avons bien noté les conditions de participation aux « primaires » destinées à désigner un candidat soutenu par Europe Ecologie Les Verts pour les Présidentielles de 2012.

Le timing indiqué pour ces primaires ne nous pose pas de problème. En revanche, nous pensons souhaitable qu’elles soient ouvertes à tous les courants de l’écologie politique. Pour que tel soit le cas et pour qu’elles se déroulent dans les meilleures conditions de transparence et d’équité, il nous apparaît indispensable de poser au préalable les principes suivants :

1) ouverture du scrutin à tous les mouvements de l’écologie politique qui le souhaiteraient et pas seulement à EELV, ce qui signifie bien évidemment l’extension du corps électoral aux membres de ces divers mouvements ;

2) définition de règles extrêmement claires et précises sur les conditions de la primaire elle-même, à savoir :

2-1) égalité de moyens entre les différents candidats, et particulièrement égalité financière. Cela exclut bien évidemment que chacun puisse mettre les moyens qu’il veut dans la campagne précédant ces primaires, sans aucune transparence et sans aucun contrôle. Les moyens de la campagne doivent être définis, plafonnés et contrôlés par une commission composée de représentants des divers partis impliqués.

2-2) égalité des moyens logistiques, humains et matériels dans la préparation des réunions locales. Ceci est le corollaire du point précédent.

2-3) égalité d’accès au corps électoral, c’est-à-dire possibilité donnée à chacun des candidats de s’exprimer dans des conditions équitables à l’égard de tout le corps électoral.

2-4) organisation de débats contradictoires entre les candidats sur un certain nombre de grandes thématiques, débats permettant à chacun de ces candidats de présenter ses propositions et de répondre aux arguments des autres.A notre avis, ces sujets devraient être, a minima, l’énergie, l’agriculture et l’aménagement du territoire, l’économie dans la mondialisation, la régulation des systèmes bancaires et financiers, la fiscalité, les valeurs républicaines, la justice, la défense, les conflits d’intérêts, les questions de santé et de qualité de vie, les questions de protection sociale et de retraite, l’Europe, et enfin les questions internationales.

De plus, notre participation serait évidemment conditionnée à la définition d’une stratégie d‘ensemble impliquant notamment un accord électoral sur les législatives.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir nous apporter votre avis sur ces différentes propositions.

Je reste à votre disposition et vous prie de croire, Madame la Secrétaire Nationale, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Eric DELHAYE

Président délégué de CAP21

Publicités
Posted in: Uncategorized