Parole de militant : Et si nous avions besoin d’une révolution démocratique en France

Posted on février 19, 2011

0


Les Français font de moins en moins confiance en leur homme politique :

Un récent sondage du Cevipof pointe une diminution progressive du niveau de confiance des français envers leur politique :

  • 83% des Français considèrent que les « responsables politiques ne se préoccupent peu ou pas du tout de ce pensent les français »,
  • 39% des Français déclare que la politique leur inspire de la « méfiance » et 23% du « dégoût ».

 

Les résultats de ce récent sondage ne sont aujourd’hui qu’une confirmation de ce que nous savons déjà, les français n’aime pas leur homme politique et ne leur font plus confiance pour apporter des réponses à leurs problèmes et à leurs préoccupations et ce malgré le catalogue de promesse que chacun d’eux, de nous, pouvons faire la veille des différents scrutins.

  • La progression constante du taux d’abstention, près de 49% au dernière élection régionale, confirme ce rejet des hommes politiques.
  • Les récents cas Woerth, Michèle Alliot Marie, participe aujourd’hui au renforcement de l’idée du « tous pourris » et au rejet des hommes politiques.

 

Nos élus, que cela soit au niveau national et local, semble aujourd’hui se satisfaire de cette situation de rejet du fait politique et refuse de se remettre en question ou en tout cas de changer leur pratique :

  • Combien d’homme et de femme politique ont pris leur responsabilité suite à des condamnations et/ou des délits d’initiés avérés ? Trop peu pour les Français.

 

Malgré tout « Paroles de Français » a fait plus que la dernière rencontre « France-Brésil » :

Paradoxalement, les français ne rejettent pas la politique et éprouve un intérêt grandissant pour l’ensemble de ces débats, ainsi la dernière version de « Paroles de Français » a réunit autour du petit écran près de 8 millions de Français, soit plus que le dernier match « France-Brésil » et un millions de personnes en plus que lors de la première émission.

Les Français ne rejettent ainsi pas la politique dans son ensemble mais plus précisément les hommes et les femmes qui nous représentent au quotidien. Les efforts pour changer le politique et encourager nos concitoyens à retourner aux urnes n’est pas si important, il suffit de passer des mots aux actes en faisant réellement de la politique autrement.

A quand une révolution démocratique Française :

Nous ne pouvons plus nous satisfaire de cette situation qui fragilise jour après jour notre démocratie et nous devons nous engager sur les pas d’un renouveau démocratique en France :

  • revenir à une politique irréprochable.
  • promouvoir le respect des engagements
  • sortir d’une logique purement électoraliste (ne plus s’intéresser uniquement aux Français à chaque élection mais revenir fréquemment vers ces électeurs pour faire un bilan de ces missions).
  • limiter le cumul de responsabilité et de mandat.
  • combattre la professionnalisation de la politique.

Nous devons encourager l’ensemble des français a revenir vers leurs élus et la politique pour exprimer leur vision de l’avenir, leur crainte, leur préoccupation.

Publicités
Posted in: Uncategorized