La recherche scientifique se bat pour son indépendance :

Posted on novembre 24, 2010

0


Gilles-Eric Séralini, chercheur spécialisé dans l’étude des effets des OGM et des pesticides sur la santé, dénonce la recherche «scienti’fric »…

Etudier les organismes génétiquement modifiés sans faire l’objet de pressions voire de menaces, est-ce encore possible? Gilles-Eric Séralini, professeur à l’université de Caen spécialisé dans l’étude des OGM, a fait les frais, après d’autres chercheurs, de l’influence des lobbys industriels sur la recherche scientifique. S’estimant attaqué par une partie de la communauté scientifique, il intente un procès en diffamation contre Marc Fellous, président de l’AFBV (Association française des biotechnologies végétales), organisme soupçonné d’être un groupe de pression pro-OGM. Une journée de soutien au chercheur était organisée mardi à l’occasion de l’ouverture du procès.

Publicités
Posted in: Uncategorized